Notre catalogue

Demandez des Body Boomers à votre ville !
Accueil du site > Bienfaits & santé > Maintien de l’autonomie des personnes âgées > Aide au maintien de l’autonomie des personnes âgées

Aide au maintien de l’autonomie des personnes âgées

Pour un grand nombre de personnes âgées, les mouvements puis l’exécution de certaines tâches de la vie quotidienne sont de plus en plus difficiles. C’est ainsi que survient la perte progressive d’autonomie.

Cette perte d’autonomie a un impact direct sur les personnes âgées qui deviennent plus dépendantes, ainsi que sur leur entourage qui bien souvent, doit les prendre à leur charge. La perte d’autonomie des personnes âgées est un problème qui nous touche tous.

Les Body Boomers, en favorisant l’activité des personnes âgées, de manière douce, ludique et conviviale, contribuent au maintien de leur autonomie. La perte d’autonomie peut en effet être accélérée par un déficit d’activité et de mouvement.

Etude biomécanique à l’hôpital Rothschild à Paris (2011-2013)

Pour mesurer scientifiquement les bienfaits des appareils Body Boomers sur la santé des utilisateurs et dans le cadre de la prise en charge des personnes de grand âge, 9 appareils Body Boomers ont été installés à l’hôpital Rothschild à Paris, et les premiers résultats mesurés sont très encourageants :

- D’une façon générale, l’équilibre dynamique et la perception de l’état de santé sont améliorés : les patients disent se mouvoir plus facilement, avoir meilleur moral et ressentir moins de douleurs.

- L’amélioration de l’humeur a été très perceptible : ce programme d’entraînement, trois fois par semaine, représentait la seule activité ayant un aspect ludique.

- La réalisation du parcours d’entraînement n’occasionne qu’une faible sollicitation cardiaque et métabolique, il est donc adapté à une population de personnes âgées. La fréquence cardiaque à l’exercice reste stable, malgré l’intensification hebdomadaire du programme, ce qui atteste une adaptation physiologique des patients. 

Les séances d’entraînement ont permis de remettre en mouvement des patients très déconditionnés et ont montré l’efficacité du programme dans leur prise en charge : toute l’équipe soignante a constaté les progrès de ces patients.